La mise à jour du Range Rover Sport voit l’apparition du premier Plug-In hybride de JLR. Le style et la technologie du Velar sont également de la partie.

Voici le nouveau Range Rover Sport, enfin: la dernière mise à jour. De l’extérieur, le Velar a l’air d’avoir eu beaucoup d’influence sur son grand frère. À peine est-il lancé qu’il cède déjà sa technologie et ses lignes de style au RR Sport. On y retrouve la nouvelle signature à LED des feux avant ainsi que les nouvelles commandes à écran tactile.

Buveur d’ampères…
Plus important encore, la mise à jour du Sport voit l’apparition du premier modèle Plug-In hybride de Jaguar Land Rover. Dénommé P400e – en accordance avec la nouvelle nomenclature JLR – il développe 404 ch et 640 Nm de couple grâce à la combinaison d’un moteur 2.0 litres 4-cylindres Ingenium turbo à essence de 300ch et d’un moteur électrique de 85 kW (116 ch). Ce dernier est logé dans la transmission, couplant une boîte ZF à 8 rapports et une boîte de transfert. Et oui, le RR Sport garde évidemment sa transmission intégrale. Le Terrain Response 2 a même été adapté pour profiter du couple fourni dès 0 tr/min par le moteur électrique. 
La marque annonce que le PHEV passe la barre des 100 km/h en 6,7 secondes et qu’il continue à accélérer jusque 220 km/h. Tout cela, en combinaison d’un rejet de CO2 de 64 G/km. Notons qu’il a encore été homologué sous l’ancienne norme NEDC, connue pour présenter des consommations idylliques, surtout pour les hybrides.
Le pack de batterie de 13,1 kMh situé sous le plancher du coffre prend 2h 45 pour une recharge complète via une borne murale (32A). Une simple prise à 10A allongera la recharge à 7h30. Une fois chargé au max, le Range Rover Sport P400e peut parcourir 51 km en tout électrique.
En plus de l’électrification, le RR Sport reçoit le nouveau système de navigation Touch Pro Duo aux deux écrans de 10’’ ainsi qu’une nouvelle gestion du toit ouvrant par gestuelle. Le bracelet-clé Land Rover Activity Key fait également son apparition.

…et de sans plomb
Si toute cette électricité n’est pas votre tasse de thé, Range Rover annonce également plusieurs améliorations apportées au modèle SVR. Le V8 compressé de 5,0 litres développe maintenant 575 ch (+25 ch), ce qui fait passer la grosse bête de 0 à 100 km/h en seulement 4,5 s. Le châssis bénéficie d’améliorations en matière de dynamique avec, notamment, un meilleur contrôle de caisse en conduite soutenue.
L’esthétique, elle aussi, a droit à quelques modifications, histoire de devenir encore plus menaçante. De nouvelles jantes de 21 ou 22’’, un nouveau diffuseur arrière et un pare-chocs avant redessiné s’ajoutent à un nouveau capot en fibre de carbone. Ce dernier peut être non teint, exposant la fibre…beurk. Heureusement, ce n’est qu’une option.

Le nouveau Range Rover Sport s’affiche à 65.200 € pour l’entrée de gamme SD4 alors que le P400e commence à 88.500 € et le SVR à 134.500 €.